Tu dis être étonné et même émerveillé par l’intensité du
rayonnement du Fauteuil et l’intensité du don. Cela est beau si chaque être
humain peut vivre émerveillé par l’intensité de l’amour, s’emplir de cet
émerveillement et s’ouvrir à l’infini.

Le Fauteuil est la précipitation de cette intention concrète de
don d’amour qu’offrent les Gardiens de la Flamme à l’humanité et à la terre. Le
Fauteuil est la précipitation de l’intention.

Vous le savez peut-être, la dimension de lumière œuvre depuis l’intention.
De par la puissance de la présence de la fraternité de lumière, présence à l’être,
présence à l’infini d’amour qui est ce que Je Suis, l’intention contient en
elle-même simultanément sa réalisation.

Les Gardiens de la Flamme précipitent la vision de l’humain
divin, de l’humain non même plus dans une chaîne de devenir mais de l’humain le
feu de l’amour qui s’exprime à travers chaque essence humaine pour glorifier le
divin.

Le Fauteuil est donc la précipitation de cette vision de
perfection de l’humain, et la précipitation de l’intention pour chaque être
humain et pour chaque parcelle de création, de retrouver cette adéquation avec
sa propre perfection, de déposer les croyances dans les poids ou les
impossibles pour retrouver l’évidence de la puissance de l’amour qui se
manifeste pour exprimer pleinement sa perfection.

La puissance de l’amour qui se manifeste pour exprimer
pleinement sa perfection, cela est l’intention d’incarnation. Sortir l’incarnation
de la chaîne du temps pour la replacer dans le présent, l’éternel maintenant
qui n’est que perfection.

Les Gardiens de la Flamme unis, ce cercle d’unité et ce cercle
de fraternité, la fraternité au sein de l’unité, chacun dans l’unicité de son
essence, tous offerts au tout, au Un, à la vie, à l’infini de l’amour.

Les Gardiens de la Flamme unis maintenant autour du Fauteuil, œuvrant
maintenant dans chaque session sur le Fauteuil, œuvrant comme œuvre la
fraternité lumineuse. L’intention contient sa propre réalisation. Les Gardiens
de la Flamme accueillent et enveloppent l’être venant recevoir la session sur
le Fauteuil, de l’infini de l’amour. L’infini de l’amour offert à cet être, l’infini
de l’amour offert éternellement à l’Être exprimé par cet être à travers son
unicité.

L’union des Gardiens de la Flamme maintient la vision de la
perfection exprimée de façon unique pour cet être. Et naturellement de par la
puissance de l’intention et de l’attention, naturellement, l’intention s’exprime
dans la puissance de la session de façon naturelle et unique pour ce qui est
bénéfique, pour ce qui est bénédiction concrète dans tous les niveaux de l’individualisation
de l’être recevant la session, que ce soient son corps physique, sa sphère
émotionnelle, son aura, son unicité spirituelle, sa sphère égotique, son
fonctionnement mental, sa connexion.

A travers ce travail unique pour chaque être, le découlement
spontané, pourrait-on dire, de la vision des Gardiens de la Flamme, de par le
simple fait que la création tout entière repose dans chaque individu, dans
chaque être, la session œuvre aussi au niveau cosmique, au niveau de l’harmonie
entre cet être et les planètes, au niveau de l’harmonie entre la terre et les
planètes, à tous les niveaux, car l’œuvre sur un être est l’œuvre sur le
collectif.

Ainsi la dévotion des Gardiens de la Flamme, en offrant le
rayonnement des Fauteuils, est offerte à chaque être dans son unicité, est
offerte à la terre entière et au cosmos. Ainsi les Gardiens de la Flamme
remercient ceux qui entendent l’invitation et y répondent, car non seulement
les êtres venant bénéficier des sessions sur le Fauteuil sont bénis du
rayonnement des Gardiens de la Flamme et de l’application pratique de leur
vision et de leur intention pour cet être, mais la terre entière, le cosmos
tout entier est béni. On ne comprendra jamais avec suffisamment de clarté la
puissance de la portée des sessions sur le Fauteuil.

La fraternité de lumière, tous unis dans cette même intention. Certains
choisissent de rester dans l’au-delà des noms, d’autres se présentent sous l’un
de leurs noms, le Frère Lantos, Marie sœur de lumière, Sérapis Bey, Hilarion,
Lao Tseu, Confucius, et celui qui choisit de rester l’au-delà des noms… Au
nombre de neuf est le cercle. Beaucoup sont unis à eux car la fraternité du
vivant est fraternité vivante et concrète. Tous les cercles unissent leur
intention et leur attention à l’intention de ce cercle, les cercles d’anges, d’archanges,
les fraternités de la terre, les fraternités des étoiles. Grand est le cercle,
grand l’émerveillement, tous unis au service de l’Eternelle Flamme, tous unis
au service de la gloire du Un.

Intense est le chant offert à ceux qui savent entendre, permettant
que ceux qui sont prêts à recevoir le rayonnement du Fauteuil viennent le
recevoir. Intense est le chant pour ceux qui entendent l’invitation et viennent
recevoir le rayonnement du Fauteuil.

Les Gardiens de la Flamme ont maintenu la vision de perfection
de l’humain divin et ont précipité cette intention dans une forme précise, dans
une structure de géométrie sacrée, dans une construction qu’ils ont élaborée
dans chaque détail de façon précise. Cette structure inclut le fonctionnement
des Instruments, leur présence même au sein de la structure du Fauteuil. Le don
des Instruments est le don du Fauteuil sont un
don.

Ramener la terre à l’évidence de l’éternelle harmonie. Dans l’éternelle
harmonie, les civilisations savent la beauté de préserver la pureté de l’intention,
la pureté de l’énergie de chaque être. Elles savent l’hygiène, l’impeccabilité
du style de vie et la beauté d’aide concrète énergétique pour préserver cette
impeccabilité et cette beauté.

La
terre semble avoir perdu les codes d’harmonie. La vision des Gardiens de la
Flamme, à travers le Fauteuil et les Instruments, est de restaurer cette vision
de l’harmonie concrètement incarnée à travers chaque être et chaque fibre de
vie.