Heureux ces moments d’écoute,
heureux ces moments d’union. Heureux ceux et celles qui savent tout offrir à l’union.
Alors que tant, de par leur personnalité, croient se distinguer par leurs
différences, heureux ceux qui savent se retrouver au cœur du Un.

Il est vrai, au cœur
du Un resplendit l’unicité comme une flamme. L’unicité a sa base dans l’universalité.
L’unicité a sa base dans l’union. Les Gardiens de la Flamme sont heureux d’offrir
à l’humanité encore et toujours cette invitation à tout offrir à l’union au Un,
à la simple grandeur d’être l’expression unique de l’unique, du divin.

Les Gardiens de la
Flamme sont heureux de ramener ce Fauteuil, porte vivante, bien plus qu’un
simple instrument, la précipitation de l’intention des Gardiens de la Flamme
pour rappeler à l’humanité l’art de la vie éveillée, l’art de l’incarnation.

Lorsque vous vous
asseyez sur le Fauteuil, rassemblez l’énergie et honorez la joie. Car la joie
est la source et la sève de tout, non cette joie que l’on ressent mais celle
que l’on est.

C’est en cela que
réside l’invitation. Ne plus s’accrocher aux ressentis. Offrir toute l’attention
à ce que Je Suis éternellement à travers son incarnation simplement. Ce que Je
Suis est expression unique de la joie, cette joie que toutes les traditions
honorent comme l’au-delà des ressentis, cette joie qu’est le nectar à traverser
les ressentis. L’on honore et l’on sert l’être de joie que Je Suis. Cette
joie sans cause ni sans raison, cette joie qu’est l’Être, qu’est la vie.

Les Gardiens de la
Flamme sont heureux d’offrir à l’humanité encore et toujours ce rappel de la
nature de la vie, cette joie pure qu’est la vie.

Le Fauteuil rappelle
également à quel point le silence est la vie. Vous le sentez n’est-ce pas, dans
le rayonnement du Fauteuil, le silence chante l’invitation. L’invitation du
silence est celle d’honorer sa propre gloire. Il faudrait pouvoir percevoir l’impact
du rayonnement des Fauteuils dans les auras, dans les villes, sur la terre tout
entière. Immense est la puissance de ce rayonnement.

Dans ce rayonnement,
vous pouvez offrir toutes les intentions. Offrez-les depuis ce langage que la
nature sait entendre, ce langage de l’harmonieux, du positif. Offrez la vision
de vous-même, invitant le rayonnement du Fauteuil à vous aider à l’actualiser à
travers l’incarnation. Offrez la vision de la terre d’harmonie, amenant l’intention
d’être pionnier dans l’actualisation de cette terre de par votre visualisation,
de par votre assise concrète dans l’harmonie, de par le débordement de joie
pure qui nourrit chaque parcelle du créé. Offrez la joie de cette union de la
fraternité du vivant qui ne connaît ni règne ni hiérarchie. Il n’est point de
petits humains se tournant vers des êtres supérieurs. Il est la fraternité d’êtres
qui honorent l’Être, chacun offrant le meilleur de lui ou d’elle-même, dans le
simple bonheur d’incarner la vie.

Incarner la vie, vous
le savez, amène au tout est possible. Incarner la vie amène à l’éternité car
éternelle est la vie. Incarner la vie amène même à l’immortalité car immortelle
est chaque cellule. Rien n’est figé.

Grande est la joie d’honorer
la beauté d’un cercle ainsi tourné vers l’essentiel.

Vous le savez, lorsque
vous recevez le rayonnement, soyez rayonnement. Vous le savez, il n’est point
de petits qui reçoivent et de grands qui donnent. Il est la fraternité du
vivant qui s’entrenourrit. Et dans ce don total de soi et cette offrande totale
de soi, l’on reçoit et l’on donne, et l’on se réjouit d’honorer l’Innommable à
travers tout ce qui est nommable.