La beauté de ce cercle
d’amis offerts à la lumière, la beauté de la lumière qui s’offre. Vous le
savez, les Gardiens de la Flamme ont ramené les dons. Les Instruments de Lumière
sont eux aussi la précipitation de leur intention de ramener le sens profond de
l’harmonie. Au cœur de la terre, au cœur des relations entre tous les êtres
vivant sur la terre, au cœur du fonctionnement de chaque être, au cœur de la
relation entre chaque être et le cosmos, au cœur de la relation entre chaque
être, est l’Être Suprême.

Vous avez découvert la
spécificité de chaque instrument. Chaque instrument de façon spécifique œuvre
et chaque instrument œuvre de façon unique pour chaque être qui en reçoit le
rayonnement. Et chaque instrument œuvre de façon unique pour chaque être qui en
offre le rayonnement.

Car comprenez-le,
celui qui donne reçoit. Dans les sociétés d’harmonie, chaque foyer chérit les Instruments
comme l’on chérit un trésor. Les Instruments alors sont les amis très fidèles
qui aident chaque membre du foyer à s’ouvrir à toujours plus d’harmonie. Et
l’ouverture, vous le savez, est infinie. L’harmonie n’est pas l’absence de
disharmonie. L’harmonie est le chant unique de chaque être au sein de la
symphonie du silence.

Les Instruments,
transmuant tous ces signes qui sont rupture d’harmonie, affinent simultanément
les vibrations, les fonctionnements des organes jusqu’à ce que chaque organe,
chaque cellule, l’aura tout entière, résonnent et vibrent la plénitude du chant
du silence. Les cellules alors ouvertes, il est un état de la physiologie dans
lequel le sang est lumière d’or. Il est un état de la physiologie qui ne connaît
que la régénération éternelle et l’ouverture à l’infini.

Il est temps que
l’humanité se souvienne que l’adhésion à la croyance dans la dégénérescence est
désuète. Il est temps que l’humanité se souvienne que la vie est le don vivant
qui s’ouvre éternellement à sa propre perfection et que le corps n’est que le
reflet de cette perfection. Les Instruments de Lumière aident à corriger les
signes de rupture d’harmonie et bien au-delà de cela, aident à établir
l’harmonie, cette union au chant cosmique qui est le chant du silence jusqu’à
ce que les cellules et le corps vibrent d’adoration et que la physiologie ne
soit que joie pure.

Nous avons redonné les
bases de l’utilisation des Instruments. Les bases ne sont que les bases.
Ecoutez votre cœur et votre ressenti. Et ne croyez pas n’avoir aucun ressenti.
Ne croyez pas ce voile qui vous donne l’impression d’être enfermés dans une
absence de ressenti. Ecoutez et spontanément ou intuitivement, vous aurez
peut-être l’impulsion de faire un peu différemment. Et cette intuition ou cette
impulsion sera établie dans la simple joie de celui ou celle qui sait le juste.

La tête fait croire
que l’on ne sait pas. Le cœur sait et le cœur est bien au-delà des ressentis.
Le cœur est la bonté, la bienveillance, la beauté, la puissance. Le cœur sait
sa propre beauté. Ecouter sa propre beauté, cela ne passe peut-être pas par un
ressenti mais par la clarté. Ne pas laisser la tête obstruer l’innocence de la
clarté.

Ainsi, pour ce qui est ce questionnement pour le positionnement des
Piliers, il est en fait plusieurs configurations selon plusieurs états de
pollution énergétique. Si vous sentez qu’une pièce est très polluée énergétiquement,
vous changerez la direction des Piliers très régulièrement. Si vous placez les Piliers
dans une pièce qui semble temple, vous pourrez vous unir au mouvement de la
lune. Lorsque que la lune est pleine et commence à descendre, vous orienterez
les Piliers vers l’extérieur. Lorsque la lune est noire et commence à monter,
vous orienterez les Piliers vers l’intérieur. Et même lorsque vous ferez cela,
quelquefois vous sentirez ou aurez la clarté qu’il convient de changer la
direction des Piliers, et vous le ferez.

Comprenez que ce qui
est primordial dans l’utilisation des Instruments n’est pas tant un
savoir-faire mais la beauté de l’intention avec laquelle vous utilisez les Instruments
et l’intensité de la présence avec laquelle vous utilisez les Instruments. La
présence nous guide car vous êtes la présence. Ce qui est primordial lorsqu’on
se sert des Instruments de Lumière, c’est l’intensité de la présence,
l’intensité de l’attention et l’intention d’être la générosité qui s’offre
depuis la verticalité, sans entrer en résonance horizontale avec les champs
d’énergie de ceux à qui vous offrirez le rayonnement des Instruments, et depuis
la verticalité de l’être qui sait qu’il est la pure générosité, qu’elle est la
pure bonté. Non la connaissance de la tête ou de l’ego, mais la dévotion du
cœur qui s’offre simplement.

Offrir le rayonnement
des Instruments est acte de simplicité. Il est beau de cultiver la simplicité à
l’infini. N’oubliez pas, la base reste la joie, que vous offriez le rayonnement
des Instruments à votre propre champ énergétique, à celui d’un seul être ou
d’un cercle, ou même à la terre, à la planète, à la galaxie. Car vous le savez,
cela fait partie de l’intention des Gardiens de la Flamme, des êtres qui
gratuitement offrent la lumière à la terre, à la galaxie.

Lorsque vous offrirez
ce rayonnement, la base reste d’être la joie. Être la joie est le sous-produit
naturel de celui ou de celle qui sait se taire et écouter simplement, écouter
cet éternel au-delà qui murmure entre les mots et au cœur du silence. La voix de
cet éternel au-delà est celle de la joie.

Ainsi lorsque vous
utilisez les Instruments de Lumière, au-delà du savoir-faire, au-delà de ces
capacités et de ces entraînements acquis, vous cultivez la verticalité de
l’énergie et vous écoutez cet infini de la joie qui pulse au cœur des
battements des cœurs et resplendit au cœur du silence. C’est ainsi que vous
allez rencontrer l’énergie des Instruments car l’énergie des Instruments est la
projection de la joie infinie des Gardiens de la Flamme dont la seule intention
est d’être le dévot de la joie.

Comprenez-le, vous le
savez sans doute, il n’est ni plans ni dimensions. Il n’est que la Fraternité
du vivant qui s’offre à comprendre l’angle correct profond de l’union.

Vous pourrez placer
les Instruments autour d’une représentation de la terre ou sur cette
représentation, et régulièrement, autant que cela vous convient, offrez le
rayonnement des Instruments, depuis l’infini de la joie, à la terre et à tous
les êtres vivant sur la terre. Pour cela nous vous remercions.

Nous vous saluons.