Nous l’avons dit, les Instruments de Lumière éternelle sont la précipitation de l’intention des Gardiens de la Flamme de ramener l’humanité à l’évidence de sa nature propre. L’être humain est divin car seul est le divin. Vous le savez, il est une dimension de vie dans laquelle l’intention est une avec la manifestation de l’intention. Les formes sont la précipitation géométrique de l’intention des Gardiens de la Flamme. Et au sein des formes, vibre l’éternité de l’intention, l’amour encapsulé, cet amour exprimé de façon unique. Chaque instrument est la précipitation d’une intention unique. La somme des Instruments est la précipitation de l’union.

Pouvez-vous nous expliquer la différence entre l’action des pierres et cristaux, des Instruments de Lumière et de l’énergie tachyon ?

Il faut que les formes varient pour chaque spécificité d’intention. L’intention est une, globale et unifiée. Et simultanément, elle s’exprime de façon multiple. Cela est la différence fondamentale entre par exemple les cristaux, les pierres et les Instruments de Lumière. Les cristaux rayonnent leur nature, leur structure. Le rayonnement des cristaux est inhérent à leur nature. On ne peut dire que le rayonnement des Instruments de Lumière est inhérent au bois. Le bois sert de support et dans ce support est inscrite l’intention pure et claire, la vision des Gardiens de la Flamme pour ce retour à l’harmonie. L’énergie de tachyon est au-delà de l’intention. Le champ unifié, champ de l’harmonie non exprimée et potentiellement vibrante, ce champ offre la totalité de ses dons, tel le rayonnement de l’absolu. Et tout champ et tout corps exposé à ce rayonnement, s’alignent à cette harmonie. Nous ne parlons pas là d’intention exprimée, même pas celle de l’ange qui a offert à l’humanité le rayonnement de l’énergie tachyon. On pourrait dire que les Instruments de Lumière sont plus une expression de l’intention de cette Fraternité qui sait l’incarnation unie au domaine de l’absolu et qui danse à la porte de l’absolu et du relatif.  

 Quels sont les noms des Gardiens de la Flamme ?

On peut dire dans l’absolu que tous les membres de la fraternité, que chaque parcelle de création est gardien de la Flamme. Ce cercle de Gardiens de la Flamme qui a ramené le don du Fauteuil et le don des Instruments de Lumière, certains restent l’au-delà des noms, certains sont connus sous les noms de Marie, de Sérapis Bey, de Kuthumi, de St Germain, du Frère Lantos, de Lao Tseu, celle qui est connue sous le nom de Dame Nada, et ceux qui aiment rester dans l’au-delà des noms. Et peu importe, eux sont éternellement unis à la Fraternité. Avec eux, la Fraternité œuvre. S’unir à cette Fraternité et être ainsi gardien de la Flamme. Comprenez-le, utiliser les Instruments de Lumière est en soi être gardien de la Flamme. Car sachez la puissance, non seulement pour ceux qui l’utilisent, mais pour toute la terre et le collectif de l’humanité, du rayonnement animé par l’utilisation des Instruments de Lumière.

Comment fonctionnent les Instruments de Lumière ?

Tu demandais, sœur de lumière, si les Instruments risquent de perdre quelque puissance sans être utilisés. Ils ne perdent aucune puissance car l’intention des Gardiens de la Flamme qui est précipitée par les Instruments est éternelle et éternellement puissante. Pourtant le fait d’utiliser les Instruments décuple leur puissance. Et le fait d’utiliser les Instruments est don pour la création. Pensez à les utiliser non uniquement pour vous mais également pour la terre, pour ceux que vous aimez. Et pensez, lorsque vous les utilisez, à l’intensité de la joie. Il est vrai, les Instruments de Lumière sont la précipitation de l’intention des Gardiens de la Flamme. Et l’intention des Gardiens de la Flamme est une relation réelle entre leur énergie, leur intention, leur amour et l’énergie, l’intention et l’amour de celui ou de celle qui se laisse nourrir par les Instruments. Il ne s’agit pas de recevoir un rayonnement de façon passive, mais d’être rayonnement en recevant le rayonnement. Ainsi chaque être actualise toujours plus être gardien de la Flamme. … Garde la vision du corps déjà guéri. Ne place pas l’intention encapsulée dans une identification à un apparent problème. Cela est le grand secret de la guérison. Trop souvent, les êtres humains s’enferment, aveuglés par des symptômes qui ne sont que la précipitation de croyances. Pour casser cette boucle, vous gardez éternellement la vision du corps guéri, concrètement.