Blog Image

blog.fauteuildelumiereascensionnelle.com

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 21-9-14

2014 Posted on Thu, September 25, 2014 11:37:03

St Germain parle au nom des
Gardiens de la Flamme :

S’ouvrir avec
toujours plus de simplicité, d’intensité. S’ouvrir à cette infinie lumière
qu’est l’Être éternel et réaliser “Je Suis Cela”. Faire de cela
l’ancre, le point d’équilibre. Les saisons sont spirales, et chaque boucle de
la spirale est plus ample.

Sur quoi
mettez-vous votre attention, sur les changements ou sur la constance de
l’intensité qui grandit et de la spirale toujours plus ample ? Sur quoi
mettez-vous le poids de votre attention ? Mettre le poids de son attention
sur ce qui est constant, le regard offert à l’Être.

Voyez, c’est
cela la signification profonde des changements qui sont inhérents au relatif,
accepter, accueillir, répondre aux changements, les changements de saison, les
changements de rythme, les changements d’activité, les changements de toutes
sortes, gardant l’attention fermement ancrée sur l’éternité de l’Être, sur la
plénitude d’être la vie simplement.

Et cette
attention ne peut être mentale, cette attention ne peut qu’être totale. Vous le
savez, le mental n’est pas total, le mental est fractionné. Le cœur est la
totalité. Le cœur est l’infini. Le cœur n’est pas l’émotion, le cœur est la
source du sentiment. Ramener l’équilibre de l’énergie dans votre structure
corporelle pour retrouver cette assise dans la constance à la source du
changeant.

Le Fauteuil
vous aide en cela. Le Fauteuil, le savez-vous, offre des dons toujours
nouveaux. Il ne s’agit pas d’un instrument ou d’un objet fixe, l’on
s’exposerait à l’énergie de cet instrument ou de cet objet et l’on recevrait
toujours le même don de rayonnement. Le Fauteuil est Être vivant. Le Fauteuil
est l’attention des Gardiens de la Flamme, la concrétisation de l’intention des
Gardiens de la Flamme d’aider l’humanité à s’éveiller à cette réalité toujours
plus vaste de l’inchangeant.

Vous le savez,
n’est-ce pas, lorsque vous faites des sessions avec le Fauteuil, votre attitude
est importante. L’on pourrait parler d’interaction. Avec quelle attitude, avec
quelle énergie rassemblée, avec quelle intention, avec quelle détermination,
avec quel degré de verticalité faites-vous la session sur le Fauteuil ?
Les dons sont à la mesure de l’ouverture, nous le disons bien souvent.

Il est vrai,
l’humanité s’éveille. Il est vrai, est offerte à l’humanité une opportunité
unique. Que fait l’humanité de cette opportunité ? Que fait chaque
être ? Chaque être reste-t-il dans les rythmes habituels, dans les
attentions habituelles ? Ou chaque être a-t-il l’audace de se poser dans
ce rythme qui s’appuie sur le non changeant ?

Le silence est
plein. Savez-vous goûter la plénitude du silence ? Dans la plénitude du
silence est l’élaboration de sons, vibrations, sources de la création. Ramener
par l’attention son intention à la même vibration de ce son. Ainsi vous changez
de registre. Le cœur peut harmoniser son intention à la vibration de ce son. Il
suffit d’intensifier l’attention pour tout apaiser, tout harmoniser, tout
simplifier, pour que tous les aspects de l’individualisation se fondent dans
l’ouverture du cœur. Alors s’installe une autre intensité, et naturellement
cette intensité s’harmonise avec celle de cette vibration de son qu’est la
nature du silence.

Si vous écoutez
l’énergie du Fauteuil, la matière qui constitue la structure du Fauteuil est
vibration de son, vibration d’intention. Lorsque vous êtes assis sur le
Fauteuil, votre intention vient rencontrer la nôtre, notre intention pour avoir
ramené le Fauteuil. La beauté est de comprendre que plus votre intention est
harmonisée avec la vibration de notre intention, plus votre intention est
soutenue. Cela aussi est l’action du Fauteuil.

De session en
session, le champ énergétique est élevé, les différents aspects sont harmonisés
et les intentions s’approfondissent, s’ouvrent. Au fur et à mesure des
sessions, votre structure physique est raffinée. Si vous saviez la perfection,
la divinité de la structure physique !

Nous avons
ramené les Fauteuils à cette époque d’ouverture. Les Fauteuils sont une des
clefs. Elever la vibration de la structure physique pour rendre possible cette
ouverture totale.

Lorsque vous
êtes sur le Fauteuil, écoutez le silence au cœur de la matière de la structure
du Fauteuil. Vous entendrez là notre intention. Vous entendrez là la vibration
du son. Vous entendrez là la structure de la création. Vous entendrez là la
structure d’immortalité.

Comprenez la
puissance, dans ce moment d’ouverture, de chaque rassemblement d’âmes et de
cœurs offerts à la même intention, honorant l’intention d’être lumière.
L’intensité est autre. Pour ceux et celles choisissant d’ainsi s’unir pour leur
environnement, pour la terre, l’intensité est autre. Les centres de lumière
sont phares. Là aussi, l’intensité est autre.

Comprenez,
l’intensité juste de l’intention, de l’attention, ouvre pour recevoir le nectar
d’immortalité. Le nectar d’immortalité se reçoit lorsque l’on s’ouvre
simplement à l’éternité de la présence de ce nectar à cette autre fréquence, à
cette autre intention. S’harmoniser, s’harmoniser à cette autre fréquence. Le
Fauteuil vous aide en cela.

Belle est la
joie, belle est la puissance de l’amitié, ferment pour la terre. Nous vous
remercions et nous vous saluons.



Message de Marie reçu par Agnès Bos-Masseron le 4-5-14

2014 Posted on Sun, May 11, 2014 14:59:32


Marie parle au nom des Gardiens de la Flamme :

Le rayonnement des Fauteuils
encore et toujours est élevé.

Nous l’avons déjà dit, les
traditions s’unissent dans ce qui semble être l’ébauche de ce retour à
l’harmonie. La fraternité des Immortels qui est à l’origine de toutes les
traditions, de tous les courants de sagesse, cette fraternité directement offre
son rayonnement.

Les Fauteuils sont des portes,
et ces portes maintenant s’unissent à d’autres portes vitales de rayonnement,
sources de la mémoire éternelle de perfection, réceptacles de la mémoire de la
grandeur de l’être humain, cet être qui incarne le chant du cœur.

Vous demandiez comment découvrir
le chant du cœur. La base, nous le redisons, est d’être silence, non
l’abstention de mots mais ce silence aligné où toutes les parties de l’Être
reposent dans leur source. Être silence est être harmonie. Silence dynamique
ouvert, offert.

Le chant du cœur se révèle à
ceux et celles qui sont tout offerts. Le chant du cœur se révèle comme la
nature même de l’Être.

Souvenez-vous, le souffle vous
aide à actualiser l’évidence que Je Suis le silence que Je Suis, silence,
plénitude, amour, ananda. Être infiniment offert, infiniment ouvert. Alors, le
chant du cœur se révèle. Le sous-produit est le flot spontané de dévotion.

Il est bon de comprendre que
l’on ne peut animer la dévotion depuis l’agitation mentale. Il est vain qu’une
personne qui n’a pas discipliné les mouvements intérieurs, qui n’a pas
réharmonisé les courants d’énergie, aspire à animer la dévotion. L’on peut
alors animer la surface d’une apparente dévotion. La dévotion dans sa nature
est la nature de la vie, la dévotion dans sa nature est ce que Je Suis, est ce
qu’est l’Être.

Cette fraternité unifiée des
Immortels honore la dévotion comme le trésor le plus grand, honore la dévotion
comme la vie elle-même.

La relation entre la vibration
de la terre et celle des êtres humains est très profonde.

Il est plusieurs niveaux de
compréhension. Au plus ultime, l’être humain crée la vibration de la terre à
l’image de sa propre vibration, puisque la création n’est que la projection de
celui qui la perçoit. A d’autres niveaux, il est une synchronie, ou
pourrions-nous dire une symphonie, qui est la vibration cosmique. Nous entendons
par cela la vibration du cosmos. Et dans cette symphonie, chaque être dans sa
place parfaite, résonne, vibre, chante en harmonie et en résonance avec tout le
reste de la création.

L’on ne pourrait isoler la
vibration de la terre de celle des autres humains. L’humanité a bien tenté de
faire cela, considérant la terre comme un objet inanimé, oubliant la profondeur
de la conscience de l’Être-terre. Mais même si la terre ainsi malmenée, a vu sa
vibration s’altérer dans la surface de son expression, l’Être-terre reste en
résonance profonde avec chaque être vivant sur la terre.

Il serait impossible de vivre
sur la terre si cette résonance ne vibrait pas à un niveau très profond. Il
serait impossible pour l’humanité de s’élever sans l’élévation simultanée de la
vibration de la terre. La relation est très intime. La terre offre un berceau
pour l’existence humaine. La terre protège. La terre nourrit. La terre vibre à
un niveau de résonance en harmonie totale et parfaite avec celle des êtres
humains.

Le chaos créé par l’humanité
n’est que surface. Et n’oubliez pas, chaque être humain est multidimensionnel.
Cela signifie concrètement qu’à un niveau, holistique, subtil, chaque être
humain est en relation directe avec l’Être-terre, relation de respect, de fraternité,
d’unité. . Le chaos créé par l’humanité n’est que surface, même s’il est vital
pour l’humanité de réaliser que la création de ce chaos crée un déséquilibre
profond et n’appartient pas au plan
initial. Le plan initial est la pure harmonie d’êtres qui ensemble vibrent et
chantent la dévotion, l’adoration offerte à l’au-delà de l’Être, cet éternel
au-delà inhérent à la nature de l’Être.

L’heure est venue pour la
fraternité de se rassembler.

N’oubliez pas, le souffle vous
aide. L’énergie des Fauteuils, l’énergie de la vallée sont élevées à une autre
fréquence. Il est vital pour la fraternité de se rassembler car à travers ce
rassemblement, une énergie est infusée qui accroît l’ouverture intérieure pour
que soit intégrée, assimilée, l’intensité du don vibratoire.

Pendant longtemps, des milliers
de courants ont offert les dons à la terre à travers des milliers d’expressions
différentes. L’heure vient de la grande unification. L’heure vient de se
positionner dans l’au-delà des différences et de recevoir directement
l’élévation vibratoire pour que s’intègre cette autre fréquence, et que de
cette fréquence découle cet autre mode de fonctionnement aligné au chant de la
vie, concrètement.

Et dans cette immense
unification, les portes intensifient la résonance entre elles, et de cette
résonance s’est accrue la puissance de rayonnement. Les Fauteuils sont
primordialement portes d’élévation. A leur rayonnement, s’unissent les portes
dont la fonction primordiale est d’éveiller la mémoire de la sagesse éternelle
de la fraternité humaine.

Au moment juste et opportun,
seront redonnés les codes. Il est fondamental d’intensifier la joie. Il est
fondamental de se rassembler par l’intention, par l’attention, et même
physiquement.

Le don du Fauteuil et des
Instruments a été apporté initialement par cette fraternité unifiée, fraternité
d’harmonie. A ces dons, s’unissent les réceptacles des mémoires de l’éternelle
sagesse pour que les codes s’éveillent, s’animent, résonnent au sein de la
physiologie et créent une autre structure. Sacrée est la structure de la
physiologie humaine, parfaitement identique à la physiologie du cosmos,
parfaitement identique à la physiologie du Sans-visage.

Se nourrir des dons de la terre.
Être ouvert, offert. Ensemble, honorons le silence.

Nous vous saluons.



Message des Gardiens de la Flamme reçu par Agnès Bos-Masseron le 10-4-14

2014 Posted on Mon, April 14, 2014 15:58:16

Simple et puissant est le don. La grande convergence.

Votre ouverture rend concrètement possible d’intensifier
l’élévation et le don de rayonnement. Nous aimons redonner les dons qui aident
à votre ouverture.

Le Fauteuil œuvre en union avec bien des plans. Infinie est
la puissance. Si vous savez être simple, être simplement, ouvert, offert,
infinie est la puissance des dons.

L’heure est venue de la grande convergence. Ainsi s’élève
même la puissance des centres de rayonnement. Ainsi s’élève la puissance des
dons offerts à travers le Fauteuil.

Nous aimons vous accompagner. Infinie est la puissance des
dons.



Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 20-2-14

2014 Posted on Mon, February 24, 2014 11:26:44

Apprendre à savourer la texture
du silence, comme apprendre à connaître un Ami très riche et empreint de
sagesse. Avec révérence, contempler le silence, se nourrir de cette
contemplation. S’aligner depuis cette contemplation à la simple richesse du
silence. Retrouver là sa nature.

Le Fauteuil nourrit et vous
ouvre à une autre dimension de simplicité. Une simplicité essentielle à la
transition et le retour à la richesse d’Etre transparence.

Vous le savez, les Fauteuils
sont connectés aux points forts de rayonnement de la terre, et leur énergie participe
pleinement à la vague d’inspiration et d’élévation. En cela, eux-mêmes sont
toujours plus élevés. Comme l’infini qui s’autonourrit et transcende sans cesse
sa propre richesse pour découvrir et offrir toujours plus de sa nature.

Les Fauteuils sont portes et
havres. Approchez-les depuis l’acceptation de l’autodépassement. Rien ne
stagne, rien n’est figé. L’ouverture s’autodépasse éternellement.

L’heure est venue de ce grand dépassement
de Soi, vers le retour à la perfection de Soi.

Restez empreint de la simplicité
d’Etre la Vie. Quittez les masques ou les fardeaux pour vous ouvrir à cette
simplicité. Les Fauteuils sont portes et havres.



Message de Marie reçu par Agnès Bos-Masseron le 26-1-14

2014 Posted on Tue, January 28, 2014 11:00:11

Les
points forts de rayonnement du globe s’intensifient, et se tissent en une voûte
d’infini. Les Fauteuils sont partie intégrante de cette résonance dans le
rayonnement. Ecoutez ces centres pulser.

L’écoute
se fait depuis l’assise dans le silence. On ne peut mentaliser ce qui
s’instaure sur la terre. Il ne s’agit plus de points de rayonnement isolés dans
certains continents, mais d’un réseau dont la résonance est réveillée. Cette
résonance a toujours été connue, et les points de rayonnement ont été établis
sur la surface de la terre en fonction d’elle. Elle est réveillée maintenant.
Les Fauteuils font partie de ce réseau de résonance. Ce réseau nourrit
l’atmosphère, et fait écho à d’autres réseaux de rayonnement.

L’humanité a souvent parlé de
la grande convergence. Infinie est celle qui se concrétise dans cette période.
Être écoute, être offert à l’ouverture, sans retenue, simplement, sainement.
Faire taire les bruits qui couvrent la beauté du chant d’harmonie. Un chant
magnifique d’harmonie s’élève sur la terre, et l’entoure d’un manteau de
douceur. Être offert à cette énergie est dire oui à l’incarner.